Découvrer la musique typique péruvienne : El huayno !

Le Huayno est une musique typiquement péruvienne datant de l’époque pré-colombienne. Cette culture est 100% andine et regroupe danse et musique ! En voilà un petit aperçu… 

La mélodie que l’on chante en forçant sa voix à l’octave supérieure, c’est le huayno, qui utilise la gamme précolombienne, même si aux tambours (cajas et tinyas) et percussions, sifflets et ocarinas, flûtes de Pan (antaras) et flûtes droites (kenas), on a ajouté des instruments à cordes, guitare et violon. Si la mélodie peut sembler triste, les paroles, elles, ne le sont pas : il s’agit de poèmes romantiques ou insinuations sexuelles en quechua.

Une musique toujours populaire, notamment parmi les Indiens, qui célèbrent toutes sortes de fêtes. Pendant plusieurs jours, l’alcool arrose les danses rituelles (on y mime l’accouplement, la chasse), rythmées par des orchestres amateurs. Les pétards, assourdissants, explosent à n’en plus finir, dans des nuages de poudre et de confettis. Peu importe, les sens sont engourdis par la chicha

D’origine moins ancienne, on y entend aussi beaucoup de tangos argentins et les tintamarres de cuivres de la musique mexicaine au romantisme morbide…

Il existe également une importante tradition de musique afro-andine, dont Susana Baca est, au Pérou, la représentante la plus célèbre. En Bolivie, la saya, rythmée par les tambours, née vers Coroico dans les Yungas, est à l’origine de la lambada, ce succès planétaire porté par le groupe Kaoma mais que l’on doit en fait au groupe bolivien Los Kjarkas (qui ne toucheront leurs droits d’auteurs que plusieurs années plus tard…)..

Dans un tout autre registre, ne soyez pas surpris d’entendre, dans les lieux touristiques, les Beatles et Simon & Garfunkel revisités façon flûtes de Pan…