Le Pérou, une autre façon de faire la fête...

Comme vous avez pu le constater, le Pérou est un pays avec une culture bien particulière. Le Pérou, riche d’histoires et de traditions, possède un grand nombre de fêtes.  De passage au pays du lama ou bien en tant que futur expatrié, il existe de nombreuses occasions de découvrir la culture Andine sous une explosion de couleur et de rythmes endiablés.

La fête de la vierge de la Candelaria à Puno
(début du mois de février)

La nouvelle année passée, c’est en février que débutent les festivités ! Dès début février, on célèbre la fête de la Vierge de la Candelaria à Puno. 

Tous les ans, la culture Inca est célébrée à Puno, ville située près du Lac Titicaca, LE lac le plus connu du Pérou et le plus haut lac navigable au Monde.

Selon les traditions, ce sont “les larmes du Dieu Soleil qui auraient formé le lac Titicaca”. Les fils du Dieu Soleil seraient alors nés de l’écume du lac.

Cette fête est l’une des plus impressionnantes du Pérou et est classifiée patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO : Environ 40 000 danseurs et musiciens se réunissent afin d’honorer la Virgen de la Candelaria (la Vierge de la Chandeleur), qui est la sainte patronne de la ville. Sur l’île d’Uros, le rite est de danser, et parfois de sacrifier un Alpaga pour l’occasion… 

Les carnavals
(Février-Mars)

Le Pérou est LE pays des carnavals ! Ce sont les évènements à célébrer dans toutes les villes du pays: décorations, costumes, danses et chants traditionnels rythment le quotidien des péruviens de la mi-février à la mi-mars.

Lors des festivals, on peut apercevoir un personnage bien typique du Pérou: “El niño carnavalon”. Il représente les esprits de nos ancêtres venant chaque année célébrer avec nous les festivités des carnavals. Lors du mercredi des cendres et après avoir donné des offrandes, on brûle el niño carnavalon, afin de symboliser le début d’un nouveau cycle.

Le pélerinage de Qoyllority
(Mai)

C’est au glacier Ausangate près de Cusco qu’on mélange traditions catholiques et andines: on rend hommage à Jésus et aux âmes de la montagne toujours avec des danses, de la musique et des feux d’artifices ! 

Pour les péruviens les plus motivés, certains vont jusqu’au sommet de la montagne, prendre des blocs de glace afin de les ramener sur leurs terres et les arroser, de l’eau sacrée.

Le Saint Sacrement
(juin)

Cette fête est célébrée dans de nombreux pays catholiques, mais au Pérou il faut le voir pour le croire ! C’est une célébration très impressionnante où les 16 saints les plus vénérés de la région défilent dans la ville jusqu’à la cathédrale afin de rednre hommage et saluer le corps du Christ. 

A cette occasion, on cuisine beaucoup le “cuy”. Mais qu’est-ce que c’est ? Tout simplement du cochon d’inde ! Et oui, vous ne rêver pas… mais celui-ci agrémenté de maïs et de piment ! Alors vous voulez tester? 

Le fête du roi Soleil - Inti Raymi
(24 juin)

Ici, on ne parle pas de Louis XIV. Chaque année, le 24 juin, les péruviens se réunissent afin de célébrer le Dieu Soleil. Après le carnaval de Rio de Janeio au Brésil, c’est LA fête à célébrer si vous allez en Amérique du  Sud ! 

C’est à Cusco, l’ancienne capitale de l’empire Inca, qu’on lieu les festivités. On invoque le Dieu Soleil avec des danses et chants andins, et on prie pour recevoir sa protection. Le Dieu Soleil et le Dieu universel Viracocha (son créateur) sont les deux dieux les plus importants. 

De plus, le 24 juin n’est pas que le jour où l’on célèbre le Dieu Soleil mais c’est aussi le jour où l’on marque le début de la nouvelle année, selon le calendrier Inca !

Inti Raymi. Représentation du Dieu Soleil lors de la fête célébré le 24 juin